Auteur Sujet: Moroine  (Lu 1474 fois)

Skarsnick

  • Le renard bleu
  • Administrateur
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5290
    • Voir le profil
Moroine
« le: 26 Mai 2009 10:21:41 »
Kiniwa
Clan Protecteurs

Salut à toi, roi des Dragons. Je suis Kiniwa du clan des Protecteurs, du royaume Mizu.
Notre clan a suivi le chemin des cartes du clan des Dragons Noirs, et nous sommes arrivés dans ce souterrain, face à toi.

Moroine

[Le dragon noir est là. Il semble nous observer calmement mais ses yeux rouges nous terrifient tout comme l'impression de puissance incroyable qui émane de lui.
Nous ne sommes que peu de choses, et lui, a traversé les siècles.

Nous sommes bien faibles et ignorants. Nous croyions simplement que nos prédécesseurs Dragons noirs l'avaient vaincu et enfermé ici. Mais cela est impossible.]

Intrus, présentez vous tous à moi et exposez moi le motif de votre venue dans mon antre, sinon, vous serez chassés ou réduit à néant par mes gardes.

Kiniwa
Nous avons suivi le chemin des cartes des Dragons Noirs en explorateurs, comme je viens de le dire. Les membres de l'expedition, Alma, Akisea, Syao Tal, Ichini, Lliana, ainsi qu'Arhimeas qui va bientôt arriver et Tyrius qui est resté plus en arrière dans le souterrain, et moi même n'avions aucune idée de ce que nous y trouverions. J'avoue être surpris de vous voire ici, vous êtes considéré comme une légende à l'extérieur.

Moroine
[Le dragon répondit à Kiniwa]

C'est donc ça qui vous a permis de venir ici. La magie a de grands pouvoirs.

[Il marque un temps d'arrêt et nous observe tous avec insistance]

Vous êtes de bonne foi. Prenez ceci [des écailles sont projetées au pied de chaque membre du clan] Je les enchanterai une fois autour de votre cou.
Ceci vous permettra de rester ici encore quelques temps jusqu'à ce que je vous aie compté cette histoire...

Vous avez peut être compris ce que signifie tout ceci. En des temps anciens j'ai rencontré le père de Démon. Et j'ai attendu son fils car celui ci m'avait annoncé qu'il viendrait un jour pour comprendre. Celui ci est venu il y a peu, chercher les réponses qu'il attendait depuis si longtemps, depuis qu'il avait vu son père en songe lors de la quête de la bénédiction contre les minions.

Nous l'écoutions avec la plus vive attention, surpris de savoir qu'il connaissait tous les détails de cette histoire.

Malheureusement pour lui il n'en trouva aucune à part ce que je vais énoncer:

Son père était fin poète, audacieux et cultivé. Lorsqu'ils sont entrés lui et ses amis pour la première fois dans ma tanière, ce n'étaient que des gamins. Et ils prirent peur. Et comme la peur les aveuglait, je pris soin de ménager chez eux au fil du temps une histoire dans leur esprit pour qu'ils me laisse tranquille et s'imagine m'avoir vaincu sur une terre inconnue dont il ne se souviendrait jamais. Mais un seul resta: Edmon, qui bien qu'effrayé, était plus surpris et déjà, assoiffé de connaissance. il avait comprit (ou peut être était il tétanisé) que je ne lui ferai aucun mal. A quoi bon? En un rien de temps, je pouvais le faire disparaître mais j'avoue que par faiblesse, car je ne vois souvent personne, je me mis à lui parler et lui, à me répondre comme si de rien n'était. De là naquit un pacte entre nous, il s'interdisait d'indiquer ma présence et ou je me trouvais sous peine de mourir et d'entraîner la mort de tous ceux qu'il aurait mis au courant.
Cette question vint facilement:
_pourquoi restez vous ici, dans l'ombre et sous la terre?"
_Mon rôle est de rester ici, jusqu'à ce que les événements me poussent à sortir. Je n'ai d'ailleurs aucune raison d'exister à la surface en ce moment même ni sous terre. J'effraie les gens comme tu 'l'as vu. Mon pouvoir est grand, et convoité. Je ne suis que le dernier rempart pour défendre notre planète si celle ci vient à souffrir.

Mais bien entendu, cela ne m'amuse guère au fond. Mais j'accepte ce rôle. Et mon ennui est allégé par le développement de mon esprit de divination. Je peux aller dehors comme si j'y étais. Vous entendre et écouter, voir, sentir, mais ne pas toucher, faire de bruit, ..je n'existe pas pour vous, uniquement dans votre esprit. Pourtant. En réalisant la quête des dragons noirs, vous avez finalement cru à mon existence, et c'est tout naturellement que je vous apparaît. Et que je vous raconte cette histoire dont voici la conclusion.

Edmon revint me voir souvent me conter ses mésaventures. Il avait du mal à se confier à quelqu'un d'autre mais il soupçonnait un de ses amis de l'avoir aperçu entrer ici. Un certain SevenOclock. Mais celui ci ne lui avait rien demandé. En effet. Je n'avais pas "arrangé" la mémoire de SixeOclock car il s'était caché au lieu de fuir lors de notre rencontre entre moi et les anciens membres du clan dragons noirs, dont Edmon et SevenOclock faisaient parti. Pour dissiper tout malentendu, j'ajoute que ce clan s'est créé après que ses futurs membres m'aient rencontré (bien que seuls Edmon et SevenOclock se souviennent vraiment de ce qui s'est produit lors de cette rencontre)

Un jour, il revint me demander conseil. Vous vous en doutez: sur lui et Diane car il ne savait que faire. Il l'aimait mais cet amour était impossible entre royaumes ennemis héréditaires. Je lui conseillait vainement d'abandonner au plus vite Diane, bien que ce fut à contre coeur. Il ne revint plus me voir, furieux, et qui sait à quel Démon il s'en est alors remis pour soigner Diane lors des événements que vous connaissez. Je ne l'ai jamais su. Mais une chose est sûre. SevenOclock a tenté de soigner Diane du mieux qu'il put. Mais ce quEdmon ne sut jamais, et ce après quoi il courut toutes ces années: ce fut l'espoir chimérique que Diane était vivante, là, quelque part. Car elle était morte. Et Démon N l'avait sans doute compris. Elle avait succombé à ses blessures malgré le sacrifice insensé d'Edmon. SevenOclock le lui avait caché car il ne pouvait imaginer ce qu'Edmon ferait. Deviendrait il fou? Il pensait qu'Edmon s'occuperait alors mieux de son fils. Qu'il s'habituerait. Mais il était fou d'elle car il persista dans sa recherche. Sans imaginer un jour le mensonge grossier de SevenOclock. Moi même lorsqu'il revint me voir pour la dernière fois, je ne pus lui avouer. Les rêves sont faits pour que l'on continue à avancer n'est ce pas? Et je veillait sur Démon N de loin. Mais je ne pus l'empêcher de prendre le mal de son père. Et je ne sais toujours pas de quoi il en retourne. Démon N est alors venu me parler seul, pour me proposer de mettre en place cette quête pour les clans, car cela lui avait été bénéfique. Il croyait que cela pouvait en être de même pour tous. Et grâce à lui, vous voilà ici devant moi. Mais je parle, je parle et j'en oublie mon devoir. Je vais devoir m'endormir une nouvelle fois.

Je crois que vous savez tout. Sachez que vous serez toujours les bienvenus ici. Mais que ce secret soit gardé. Pour que les autres puissent rêver à me rencontrer.

[Et le dragon se figea, comme s'il retournait dans un repos éternel.]

Syao Tal
[Syao Tal marqua une pause respectueuse devant la tragique histoire de Edmon et de Diane et mis respectueusement le collier à son cou. Il sentit aussitôt comme une douce aura s'en dégager mais ne sembla pas s'en étonner. Puis il s'adressa à l'imposante créature qui se tenait devant lui.]

"Puissant Moroine, nous vous remercions de votre don et de nous avoir enfin éclairé sur la véritable histoire du père de Démon N. Cependant l'un des écrits que vous nous avez remis me trouble au plus haut point.
Il s'agit de La prophétie du Démon. Il semblerais que ce dernier y révèle l'identité d'une terrible créature œuvrant pour la destruction et le chaos. Malheureusement ces écrits qui semblent d'une importance capitale à l'heure actuelle sont en Crusi ancien et nous ne maitrisons pas au mieux cette langue. Nous n'avons put lire, malgré tout nos efforts, qu'une partie très succincte de l'œuvre. Le temps nous manque cruellement, pourriez vous nous faire partager votre connaissance en nous traduisant ce récit et nous informer plus précisément sur l'identité de ce serviteur de la destruction, un "alchimiste fou" ?
Il se peut qu'il en aille de l'avenir de tous les peuples de Sistearth."

Moroine
[Le dragon semblait figé dans la pierre et aucun signe ne laissait distingué qu'il était en vie. Les paroles de Syao Tal résonnèrent dans le souterrain sans trouver de réponse]
« Modifié: 29 Mai 2009 10:27:03 par Skarsnick »

L'admin non...

Pour vous plaindre, suivez le lien:
http://www.nioutaik.fr/images/galerie/plainte.jpg